MarcoServices - informatique langon à votre domicile

Réseaux sociaux : un univers à double tranchant

45% des adolescents déclarent être en ligne de façon permanente..

Edito : Ces dernières années, les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans la vie des enfants et des adolescents. Pour ces « natifs du digital », le recours aux différentes plateformes numériques semble évident. Ils peuvent donc les utiliser pour rester en contact avec leurs amis, partager leurs opinions et leurs centres d’intérêt, ou suivre l’actualité de leurs personnalités préférées.

Nul doute que les réseaux sociaux possèdent des aspects positifs, mais leur utilisation grandissante a également soulevé de graves inquiétudes, notamment concernant le bien-être des enfants et des adolescents. Dans ce contexte, comment les préserver du côté sombre des réseaux sociaux ?

1- Atteinte à la vie privée

Comme toute activité sur Internet, publier sur les réseaux sociaux laisse une trace indélébile. Les enfants, en particulier ceux qui commencent à utiliser ces plateformes, peuvent ne pas s’en rendre compte. Enthousiasmés par cette nouvelle expérience, ils peuvent se lancer dans une série de publications sans se rendre compte qu’ils pourraient regretter un jour ce qu’ils ont posté publiquement. Ce partage excessif peut notamment inclure des réflexions personnelles exprimées sans recul, des informations privées qui pourraient être utilisées à mauvais escient si elles tombaient entre de mauvaises mains et bien sûr des photos gênantes.

Comment pouvez-vous aider votre enfant ?

  • -> Veillez à ce que votre enfant n’utilise que des réseaux sociaux adaptés à son âge. La plupart de ces plateformes exigent un âge minimum de la part de leurs utilisateurs.

  • -> Vous voulez en savoir plus ?


    2- Escroqueries, canulars et fausses informations

    Les informations peuvent circuler rapidement lorsqu’elles sont publiées sur les réseaux sociaux et malheureusement, il n’y a pas que les vidéos rigolotes de chats qui deviennent virales. Ces sujets ont beaucoup fait parler d’eux récemment et malheureusement ces problèmes ne sont pas nouveaux. Il en existe d’ailleurs des tas : les réseaux sociaux offrent un terrain fertile pour la diffusion de contenus trompeurs. Parmi ceux-ci, prenons quelques exemples : annonces frauduleuses visant à proposer des articles avec des réductions prétendument conséquentes, fausses informations en vue d'influencer l’opinion des gens sur divers sujets, ou encore canulars et mensonges ne sont qu’une infime partie de toutes les arnaques qui guettent les enfants sur le web. Et même s'ils savent reconnaître un email flagrant d’escroquerie (par exemple en leur promettant une somme d’argent faramineuse en échange d’informations personnelles), ils ne sont pas forcément en mesure de détecter toutes les autres campagnes plus trompeuses encore qui sévissent sur les réseaux sociaux.

    Comment pouvez-vous aider votre enfant ?

    • -> Apprenez-lui à reconnaître les contenus dangereux en vous basant sur les signes les plus courants :

        ->Pour les escroqueries, la règle de base est simple : toute offre qui semble trop belle pour être vraie l’est très certainement !

      • -> Pour la désinformation et/ou les histoires à sensation : gardez l’œil sur les fautes de grammaire et de syntaxe. L’absence d’auteur, de sources vraiment crédibles et/ou d’une mention quelconque dans les principaux médias devraient vous mettre la puce à l’oreille.

    • -> Discutez avec votre enfant d’un exemple de message trompeur ou "fake”, en soulignant les différents signes qui le trahissent.

3- Propos haineux, harceleurs

Tout le monde peut s’exprimer sur les réseaux sociaux, y compris les personnes malintentionnées. Votre enfant n’est peut-être pas préparé à subir du harcèlement ou des commentaires désobligeants après avoir participé à une discussion publique, ou pire, à devenir la cible de harceleurs. Pour un enfant, être confronté à la cyberhaine peut être une expérience déroutante voire extrêmement stressante. Pour les parents, ces problèmes peuvent être encore plus difficiles à repérer que le harcèlement sous ses formes plus “traditionnelles”.

Comment pouvez-vous aider votre enfant ?

  • -> En général, la meilleure tactique consiste à les sensibiliser à la protection de la vie privée, notamment via des paramètres de confidentialité stricts. Cela permet de mettre à distance la plupart des contacts non sollicités. Votre enfant doit savoir qu’il ne doit pas accepter les demandes d’inconnus et que son profil ne doit être visible que par ses amis.

  • Si vous pensez que votre enfant vit une expérience négative liée à son utilisation des réseaux sociaux, prenez le temps d’en parler avec lui. Faites en sorte qu’il se sente en sécurité pour se confier à vous sans se sentir menacé ou jugé. Et contactez-nous sans attendre

  • -> En savoir plus

     

Pour conclure notre article

Apprenez l'univers de votre enfant, les applications qu'il ou elle va, les risques qu'il ou elle peut rencontrer.

Lire l'article du journal le républicain sortie en Septembre 2022, si vous avez encore un doute sur notre sincérité à traiter ce problème.

 

 

 

Tags