MarcoServices - informatique langon à votre domicile

Commencez du bon pied la rentrée en 12 étapes

Sécurisez votre nouvel ordinateur et son bon fonctionnement

Edito : Vous venez de préparer la rentrée des classes (que de courage), que vous vous procuriez un nouvel ordinateur portable pour le boulot, pour les cours, la famille ou encore le gaming, découvrez les étapes à suivre pour bien protéger votre nouveau PC des cybermenaces et son bon fonctionnement. Un bon fonctionnement c'est de faire de l'entretien pour pas qu'il tombe en panne pour des raisons justement de mauvais entretien. De nos jours dont le pouvoir d'achat est sur toutes les lèvres nous ne pouvons que vous inciter à faire faire l'entretien de votre ordinateur fixe comme portable.

Avec Windows 11 qui fait les gros titres pour toutes les bonnes raisons, c’est peut-être le moment d’investir dans un nouveau PC pour la famille ou le bureau à domicile. Mais tout nouveau dispositif informatique domestique doit s’accompagner d’un avertissement de sécurité. Les pirates informatiques s’attaqueront à vos données dès que l’appareil sera connecté à l’internet. Et ils disposent de nombreux moyens pour les obtenir.

C’est pourquoi vous devez penser à la cybersécurité avant même de brancher votre machine et de l’allumer. Prenez le temps de vous rafraîchir la mémoire et faites de la cyberhygiène une priorité absolue.

Quelles sont les principales menaces pour mon PC ?

Dès que vous êtes connecté à l’internet, des acteurs malveillants cherchent à voler vos données, à chiffrer et à rançonner votre machine, à soutirer des informations financières, à extraire secrètement des crypto-monnaies, et bien plus encore. Pour ce faire, ils utilisent des méthodes éprouvées, qui reposent souvent sur le piratage, le vol ou la devinette de mots de passe, ou l’exploitation de vulnérabilités logicielles. Les principales menaces sont les suivantes :

Le hameçonnage : l’un des plus vieux trucs d’escroquerie du monde. Les cybercriminels se font passer pour des sources légitimes et dignes de confiance (banques, fournisseurs de technologie, détaillants, etc.) et tentent de persuader les utilisateurs de cliquer sur des liens et/ou d’ouvrir des pièces jointes dans des courriels. ) et tentent de persuader les utilisateurs de cliquer sur des liens ou d’ouvrir des pièces jointes dans des courriels, ce qui les mènera à un site frauduleux leur demandant de fournir des informations personnelles (identifiants et/ou coordonnées financières) ou pourrait déclencher le téléchargement d’un logiciel malveillant.

Téléchargements de type « drive-by » et publicités malveillantes : Parfois, la simple visite d’un site web infesté ou d’un site diffusant une publicité malveillante peut déclencher le téléchargement d’un logiciel malveillant. On peut penser que les sites bien connus sont moins exposés à ce genre d’attaques, car ils disposent de plus de ressources et peuvent se permettre une protection renforcée. Mais de nombreux contre-exemples ont montré au fil des ans que ce n’est pas toujours le cas. C’est pourquoi il est essentiel d’investir dans un logiciel de sécurité provenant d’un fournisseur réputé et de veiller à ce que les paramètres de sécurité de votre navigateur soient corrects.

Écrémage numérique : les pirates peuvent également compromettre les pages de paiement des sites de commerce (voir l'article de la semaine prochaine) électronique avec des logiciels malveillants conçus pour récolter silencieusement les données de votre carte au moment de leur saisie. Il est difficile de s’en prémunir car le problème se situe au niveau du fournisseur. Toutefois, les achats sur des sites plus connus peuvent réduire les risques.

Applications et fichiers malveillants : Les cybercriminels cachent également des logiciels malveillants dans des applications et des téléchargements d’apparence légitime. Nombre d’entre eux sont publiés sur des forums en ligne, des sites P2P et d’autres plateformes tierces. C’est pourquoi il est judicieux de ne télécharger qu’à partir de sources fiables et d’utiliser un logiciel de sécurité efficace pour rechercher les logiciels malveillants.

    Nos 12 conseils pour assurer

    La plupart des étapes ci-dessous peuvent être prises en charge automatiquement par le fabricant de votre PC ou par Microsoft, mais il est utile de creuser un peu plus pour s’assurer que tous les paramètres sont aussi sûrs que vous le souhaitez. Voici nos 12 principaux conseils pour la sécurité et le bon fonctionnement de votre ordinateur t:

    1. Demandez nous une mise en route de votre nouvel ordinateur car s'occupera des points 3, 4, 5, 6, 9 et 10 pour vous et bien plus encore !
    2. Effectuez les mises à jour automatiques du système d’exploitation et de tout logiciel fonctionnant sur le PC.
    3. Supprimez les bloatware, qui sont fournis avec les PC.
    4. Installez un logiciel de sécurité de confiance (pitié évitez AVAST GRATUIT) un vrai multicouche provenant d’un fournisseur tiers réputé mondialement et tenez-le à jour.
    5. Configuration d'un point de sauvegarde ou d'une clé de votre système, et idéalement conseillé lors de la première mise en route du nouveau PC.
    6. Sécurisez votre navigateur réglage des paramètres de confidentialité.
    7. Installation d'une application qui gérera les logiciels à mettre à jour en quelques cliques pour vous éviter d'installer n'importe quoi.
    8. Évitez d’utiliser des clés USB qui ne vous appartiennent pas, au cas où elles contiendraient des logiciels malveillants.
    9. L'installation d'un gestionnaire de mots de passe pour vous assurer que toutes vos informations d’identification sont uniques, solides et difficiles à pirater.
    10. Ne téléchargez que des applications et des fichiers provenant de sources fiables et évitez le matériel piraté, qui peut souvent être piégé par des logiciels malveillants.
    11. N'attendez pas quand vous rencontrez un problème sur votre PC, cela ne peut pas passer comme un simple rhume.
    12. Faite de l'entretien de votre ordinateur de façon régulière, cela évitera qu'il chauffe trop vite (donc consomme et use les composants trop rapidement), de faire un point sur les évolutions possible..

    Il va sans dire que, même en suivant ces bonnes pratiques, vous pouvez toujours courir un risque lorsque vous naviguez en ligne. Faites toujours preuve de prudence, ne répondez pas aux courriels et messages en ligne non sollicités et assurez-vous que le cryptage de votre appareil est activé.

 

Tags