Caméras cachées, ce n'est pas l'émission de tv !

Deux méthodes pour détecter les caméras cachées

EDITO : Le complot est partout, certains vont dire, entre le vaccin où nous mettons une puce 5G pour mieux nous surveiller. Alors déjà, nous allons répondre à cela, une puce (épaisseur entre 2 et 3 mm et longueur 1 cm environ) dans un vaccin oui cela est possible mais il faut que l’aiguille soit un plus grosse que celle du vaccin.

Mais revenons à nos moutons, les caméras cachées d’espionnage, oui cela existe, oui cela peut arriver qu’un propriétaire d’un bien pour surveiller votre comportement ou vos ébats dans le lit. Ce qui est totalement interdit ! Alors nous allons vous donner 2 solutions, pour jouer le parfait agent 007.

Pour toute personne ordinaire, les microphones directionnels, les caméras cachées et tout autre matériel d’espionnage appartiennent aux films d’action. Pourtant, on peut trouver ces dispositifs n’importe où : du petit appartement que vous louez aux luxueuses chambres d’hôtel, sans oublier votre lieu de travail, la salle de sport ou votre domicile.

Les caméras miniatures ne coûtent pas chers (on en trouve à partir de 10€ au moment où nous rédigeons cet article) et elles se connectent à un réseau Wi-Fi ordinaire pour transférer les données au Cloud, par exemple. Cela signifie que n’importe qui peut devenir un espion dans la vie réelle. Pourquoi le faire ?

Dans certains cas, les propriétaires d’appartements en location les installent en cas de vol ou de dégât. Les épouses qui ont des doutes ou les adversaires redoutables ont d’autres raisons. Tout comme les farceurs. Ensuite, on trouve les escrocs professionnels. En d’autres termes, tout le monde a une bonne excuse.

Quelle est la probabilité que vous trouviez un système de surveillance au quotidien ou dans votre vie privée ? Une étude faite auprès d’utilisateurs d’Airbnb a révélé que 11 % des participants ont trouvé une caméra cachée dans le logement qu’ils louaient. Et ce pourcentage n’inclut que les personnes qui ont trouvé quelque chose. Certains locataires n’inspectent pas minutieusement les meubles et la décoration. De plus, ces caméras sont parfois difficiles à trouver. L’objectif peut être vraiment petit, 2 millimètres de diamètre, et le boîtier est généralement caché ou camouflé. Comment êtes-vous censé savoir qu’on vous espionne ?

 

Méthode n°1 : utiliser un smartphone

  • Parfois vous n’avez pas besoin d’outils spécifiques et vous pouvez tout simplement utiliser l’appareil photo et le flash de votre smartphone. Éteignez la lumière et tirez les rideaux (la pièce doit être dans l’obscurité), allumez le flash et l’appareil photo de votre smartphone puis dirigez la lumière vers l’endroit où vous pensez qu’il y a une caméra. Si vous avez raison, vous verrez un éclat sur votre écran. Si vous ne pouvez pas ouvrir l’appareil photo et le flash de votre smartphone en même temps, utilisez une autre source de lumière.

    Dans certains cas, vous pouvez même y arriver sans le flash. Beaucoup de caméras d’espionnage filment en infrarouge dans l’obscurité. L’œil humain ne peut pas le détecter mais l’appareil photo de votre smartphone si. Lorsque vous filmez dans le noir, la source de lumière infrarouge clignote sur l’écran. Il convient de souligner que l’appareil photo principal de votre smartphone pourrait ne pas fonctionner s’il est équipé d’un filtre pour la lumière infrarouge. Il faut mieux utiliser la caméra de devant. Vous pouvez essayer avec la télécommande de votre télévision pour voir si votre smartphone arrive à détecter la lumière infrarouge.

    Les avantages :
  • - Gratuit
  • - Aucune compétence requise
  • - Aucun équipement spécifique

  • Les inconvénients :
  • - Cela fonctionne pas avec tous les modèles de smartphone
  • - Procédure longue
  • - Vous pouvez avoir des faux positifs et les caméras sans infrarouge seront invisibles

  • Conclusion :
  • Cette méthode ne convient que pour une inspection superficielle. Vous risquez de rater quelque chose, mais c’est toujours mieux que rien.

Méthode n°2 : faire confiance à une application

Les applications mobiles qui détectent les caméras d’espionnage et autres dispositifs cachés se divisent en deux catégories. Les premières trouvent les dispositifs grâce au reflet de l’objectif, tout comme la méthode précédente. C’est le cas, par exemple, de Glint Finder qui détecte le reflet ou la lueur lorsque le flash passe sur l’objectif. Il ne vous reste plus qu’à vérifier les pièces à la recherche de dispositifs cachés.

Les autres applications sont conçues pour chercher les dispositifs espions sans fil. Pour qu’ils fonctionnent, vous devez vous connecter au réseau Wi-Fi local. Après avoir analysé le routeur, l’application affiche une liste des dispositifs connectés. Vérifiez tous ceux dont vous n’êtes pas sûr, comme votre ordinateur portable ou votre smartphone. Un outil spécialisé peut vous aider à faire la différence entre les dispositifs sans danger et ceux qui vous espionnent.

Les avantages :
- Plutôt efficace
- Coût raisonnable
- Aucun équipement spécifique en dehors d'un smartphone compatible

Les inconvénients :
- Indésirable pour les maisons connectées avec de nombreux dispositifs
- Indésirable pour les hôtels et autres routeurs en public avec de nombreux dispositifs connectés

Conclusion :
Un programme spécialisé est le juste équilibre entre un professionnel et une solution improvisée. Il s’agit probablement du meilleur choix pour les voyageurs qui font attention, à condition qu’ils utilisent une application de confiance.

Que faire si vous détectez un dispositif d'espionnage

Si vous trouvez quelque chose qui ressemble à une caméra ou à tout autre dispositif d’espionnage, prenez-le en photo et lancez une recherche par image pour savoir de quoi il s’agit. Il peut être inoffensif.

Si vos craintes sont confirmées, vous devez contacter la police ou gendarmerie, les responsables de l’hôtel ou le service de réservation que vous avez utilisé. Par exemple, les normes d’Airbnb interdisent formellement l’utilisation de caméras cachées, ce qui signifie que certains clients affectés ont été remboursés ou relogés.

Comme le dicton le dit, mieux vaut prévenir que guérir

Nous avons vu quelques méthodes pour vérifier qu’aucun escroc, farceur de TikTok ou propriétaire ne puisse vous filmer sans votre accord. Mais les caméras cachées ne sont pas le seul danger lorsque vous voyagez. Voici quelques conseils généraux pour vous aider à être en sécurité dans les lieux inconnus :

  • - Utilisez une batterie externe pour être connecté à tout moment ;
  • - Téléchargez les applications pour que votre voyage se déroule sans embûche, comme les cartes, les dictionnaires ou les traducteurs ;
  • - Ne laissez pas les objets de valeur sans surveillance;
  • - N’utilisez jamais les ordinateurs ou les terminaux publics pour envoyer des messages privés, pour vous connecter à vos comptes ou pour faire des achats en ligne ;
  • - Servez-vous d’une application VPN pour protéger vos données des cybercriminels, mais aussi pour avoir accès au contenu indisponible dans le pays que vous visitez.

 

Rassurez vous cela n'arrive pas partout, mais cela peut arriver..

Tags